Objectif 5

 

Agir pour une meilleure qualité de l’air extérieur et intérieur

Parmi les nombreux polluants dans l’air pouvant avoir un impact sanitaire, on trouve principalement :
• les polluants physico-chimiques : oxydes d’azote, composés organiques volatils (COV), hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), particules fines (PM), pesticides, ammoniac, ozone, monoxyde de carbone, radon…
• les polluants ou éléments biologiques : pollens, légionelles, moisissures…

La qualité de l’air extérieur a un impact très important sur la santé des populations (mortalité prématurée, asthme, maladies respiratoires et cardio-vasculaires, cancer du poumon) y compris en Bretagne comme l’ont montré les études effectuées sur Rennes et Brest. Air Breizh, en charge de la surveillance réglementaire de la qualité de l’air extérieur, a signalé, à plusieurs reprises, des dépassements du seuil d’alerte à la pollution aux particules fines.

En agglomération, la pollution de l’air résulte majoritairement du transport routier et du secteur de l’industrie. Les activités agricoles concourent également à la formation de particules directement rejetées dans l’air, à travers l’émission d’ammoniac, gaz précurseur de particules fines.
Les poussières, ou d’une manière générale les aérosols, sont bien identifiés comme problème majeur pour la santé (particules diesel, poussières d’amiante, de silice, de ciment, de bois, de céréales, fumées de feu de bois, fumée de cigarette, pollens, moisissures…).

Toute la population est exposée, dans les différentes circonstances de sa vie et le lien avec l’activité économique devra être pris en compte. En ce domaine, une articulation avec le Plan régional santé travail sera à opérer, plus particulièrement en direction des travailleurs précaires souvent moins bien informés.

Outre l’influence de la qualité de l’air extérieur sur l’air intérieur, celui-ci présente également des caractéristiques propres avec des incidences importantes sur la santé. Cette dimension est largement abordée dans l’objectif « Aménager et construire un cadre de vie favorable à la santé » et plus particulièrement avec l’action « Agir pour un bâtiment et un cadre de vie respectueux de la santé ».

 
 
S'abonner Se désabonner
Action-cadre 5-A

Améliorer les connaissances sur la qualité de l’air extérieur et intérieur

 
Action-cadre 5-B

Informer, éduquer et former sur la qualité de l’air extérieur et intérieur

 
 
Action-cadre 5-C

Réduire les expositions aux particules nocives (pesticides, ammoniac, brûlage de déchets, chauffage au bois, transport…)