Une démarche "urbanisme favorable à la santé" pour le projet de renouvellement urbain du Gros Chêne (Rennes)

publié le 9 novembre 2018

Depuis 2016, le projet de renouvellement urbain du quartier du Gros Chêne, quartier prioritaire de la ville situé à Rennes, fait l’objet d’une démarche d’intégration des enjeux de santé, portée par le Service Santé Environnement de la Ville de Rennes.

Ecole Trégain et tours Brno - Stefan Le Brenn, Ville de Rennes

Ecole Trégain et tours Brno - Stefan Le Brenn, Ville de Rennes

La démarche vise à :
- mieux intégrer les enjeux de santé dans le projet du Gros Chêne ;
- outiller les acteurs de l’aménagement pour les guider dans leurs choix ;
- cheminer vers une approche intégrée de la santé dans les projets d’aménagement de la Ville.

Premièrement, un portrait de santé des habitants du quartier a été réalisé. En parallèle, le porteur de la démarche a cherché à comprendre ce projet d’aménagement : jeu d’acteurs, temporalité, étapes et documents clefs etc. À partir de ces deux angles de travail, des enjeux de santé prioritaires (air, bruit, activité physique, cohésion sociale) et des sous-projets particulièrement importants (espace public, rénovation des logements, nouvelle école) ont été dégagés.

Depuis lors, un soutien est apporté à divers acteurs de l’aménagement, en insistant sur ces enjeux et sous-projets : éléments de connaissance synthétiques (ex. liens entre activité physique et santé), préconisations techniques (ex. pour le projet d’école), appui à une meilleure description des thématiques liées à la santé dans l’étude d’impact etc.

Le parti-pris est de mener une démarche légère : pas de groupe de travail ad hoc, le porteur s’insère dans les instances existantes et se nourrit des autres démarches (ex. concertation). La démarche est incrémentale : elle touche progressivement de nouveaux acteurs, au fil de leur implication dans le projet du Gros Chêne. Elle permet aussi d’insuffler la santé dans d’autres projets de la Ville par rebond, par exemple d’autres projets d’écoles.